Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2007 2 20 /11 /novembre /2007 16:29
Il va sans dire que nous n'envisageons pas la vie à bord en longue croisière sans un minimum de confort et sans cesse,  du moins au début, nous avons essayé d'améliorer notre bien-être.
RIDS36--pm-02.jpgEn tout premier lieu, j'ai acquis une petite machine à coudre, qui a trouvé sa place dans un équipet de la cabine avant.
Avant le départ, la maison fût transformée en atelier de couture pour :
  • - La réalisation des draps housse de tous nos matelas, qui vous vous en doutez ne sont pas rectangles !
  • - La confection des coussins de cockpit en mousse à cellules fermées (ne moisit pas et ne se transforme pas en éponge), habillés de toile à stores d'extérieur. Les fournitures ont été achetés chez des professionnels. L'entretien se fait facilement au ponton, au jet et à la brosse. Très bonne résistance après un usage intensif.
  • - La création de différents sacs en toile enduite blanche (de la toile à bâche de camion), comme celui pour le mouillage de l'annexe et le rangement de petits accessoires.
  • - Des chemins de table pour la table du cockpit (idée piquée sur Siùm), ou une nappe pour celle du carré, lorsque nous recevons les copains.

Aux Îles Canaries, à Santa-Cruz de Tenerife, gros travail pour réaliser les moustiquaires des panneaux de pont, et celle de la descente du carré. La solution retenue : de la toile enduite sur le dessus du panneau de pont et les trois autres cotés en  moustiquaire. Sur les quatre cotés de la base, une chaînette en inox est glissée dans un gousset. Toutes les moustiquaires ont été traitées initialement par trempage dans une solution anti-moustiques.
RIDS36--pm-01.jpgA Dakar, fabrication de deux matelas genre matelas de plage, pour mieux dormir pendant mon quart de nuit... les coussins jaunes du cockpit étant un peu trop fermes !!

Arrivés au Brésil, Christina l'épouse de l'artisan voilier d'Itaparica, nous a  réalisé des  « pare-soleil latéraux », bien utiles en escale quand le soleil tape trop fort, ou pour s'isoler de ses proches voisins. Elle confectionne également une bâche récupératrice de pluie. A Belèm nous la mettrons en place et nous avons amélioré sa fixation sous la bôme tout au long du parcours sur l'Amazone. Nous avions emporté de la Rochelle une grande surface de bâche à camion blanche.

Benoît a de son coté réalisé quelques bricolages pour améliorer notre confort à bord.
  • - Tous les contre-plaqués sous les couchettes avants et arrières ont été largement percés avec une scie cloche pour améliorer l'aération des coffres. Les matelas reposent sur des sommiers à lattes de marque Bedflex (lattes à découper une par une à la forme de la couchette) l'humidité est ainsi évacuée efficacement et le confort des couchettes amélioré.
  • - Des toiles anti-roulis pour les banquettes du carré ont été installées. Elles sont fixées par une latte aluminium à l'intérieur des coffres et n'en gênent pas l'ouverture, dans le gousset du haut une deuxième latte d'aluminium. Au repos les toiles sont roulées invisibles sous le rebord de la banquette maintenues par des velcros.
  • - Une sangle de retenue réglable devant la gazinière.
  • - Dans le cabinet de toilette, la barre inox pour suspendre les cirés a émigré dans le local technique et des panières à légumes en fil métallique occupent maintenant cette place où les fruits et légumes se conservent mieux.
  • - Des  petits ventilateurs 12 volts ont été fixés au dessus des couchettes de la cabine avant.
RIDS36--pm-03.jpgUn grand regret, celui de n'avoir pas installé un lave-linge pendant la construction de Ramatoa. Dés l'Espagne, la galère a commencé, pas de machine ou appareil en panne dans les marinas. Laverie a l'autre bout de la ville, quand il y en a, temps perdu (n'oubliez pas votre livre de poche), linge égaré ou d'une couleur douteuse, blanchisserie hors de prix etc..... Sur le rallye les GO organisaient le ramassage du linge avec des blanchisseries pour l'ensemble des bateaux et...  se finissaient souvent par une « foire au linge », où chaque équipage est venu chercher, qui son tee-shirt, qui son bermuda, une autre fois, j'ai hérité d'une chemisette, d'un paréo .... donc appel vhf, pour retrouver les propriétaires. Il y a parfois des situations cocasses, comme les lave-linge, installés dans le vestiaire des hommes, à la Corogne. Je vous laisse imaginer la suite !
Nous pensons acquérir une machine de 3 kgs, dés que possible, ce n'est pas du luxe !


Pour la décoration, réalisée au fil de nos escales, des petites toiles ou cadres sont accrochés avec du velcro double face... je laisse trainer un paréo sur la banquette bâbord, mon coin préféré.

Notre ovni comporte beaucoup de coffres et équipets, il est donc facile de ranger correctement dans des boites rectangles tout le menu outillage dont j'ai besoin, sans encombrer le local technique réservé aux pièces détachées, au groupe électrogène, au dessalinisateur,  à l'annexe, à la balise,aux bidons de survie etc ...... nécessaires à la bonne marche de Ramatoa.

Dans nos bagages pour repartir à Trinidad, nous emmenons le matériel pour mettre deux spots de lecture à LED au dessus des banquettes du carré. Nous installerons également des patères  et des filets de rangement dans la cabine avant.
RIDS36--pm-04.jpgVoici la fin de cet article, dans mon prochain avurnav je vous parlerai de la vie au quotidien en grande croisière.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Cécile 22/11/2007 17:28

On vous reconnait bien à travers ces mutliples petits aménagements ingénieux ! Que de bonnes idées ...Par contre, c'est kiki a eu l'idée des spots de LED ? C'est vos fifilles ! Les dignes enfants de leurs parents (oui, j'ai envie de nous jeter des fleurs !). :D

Bienvenue sur Ramatoa

Ce weblog constitue  notre carnet de voyage......
Il est notre journal de bord au fil de ces années sur les océans Atlantique et Pacifique à bord de "Ramatoa".
Il relate l'avancement du projet du début à son aboutissement... du "Rêve à la Réalité".
Il est tenu à jour  lors de nos escales tout au long de notre aventure maritime.
Il est là pour vous faire partager notre voyage, nos émotions et nos galères !
Bonne lecture....

Rechercher

Mises à jour récentes

Octobre 2012 - Article "Longue escale sur le Caillou".

Aout 2012 - Article "En passant par les Loyautés".

Juin 2012 - Article "Feu d'artifice au Vanuatu".

Archives

Le Rêve...

Voyager à la voile... c'est concrétiser mon rêve de gamin qui préférait dévorer des récits de navigateurs : "le voyage de Damien" et "la Longue route" - plutôt que de travailler correctement au lycée. Aujourd'hui, jeune retraité, le rêve devient réalité. Partir en couple ... et partager une passion commune de voyager à la voile sous les tropiques.                            

La Réalité...

Un voilier baptisé "Ramatoa"

Un skipper : Benoît  et une skippette : Dominique !
Un voyage au long cours en Atlantique, par le Sénégal, le Brésil, l'Amazone, le vénézuela, les Antilles et dans le Pacifique vers la Polynésie française.

Nous contacter...

© Ramatoa.com, tous droits réservés.

Visiteurs