Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2006 3 19 /07 /juillet /2006 10:20

Il y a déjà une semaine, nous arrivions à la Corogne, où nous avons laissé passer le gros du mauvais temps.
Nous sommes descendus de conserve, par une bonne brise de nord-est, avec un autre Ovni 435 jusque dans la très belle et très sauvage ria de Camariñas où nous avons mouillé devant une plage et un bosquet de conifères, à deux pas du petit port de pêche. Samedi 15 juillet, on reste au mouillage, nettoyage de la coque en plongée, l'eau est très froide et la combinaison est la bienvenue. Une heure et demie plus tard, Ramatoa a retrouvé une belle carène blanche et les traces de gasoil récoltées aux Sables d'Olonne et à la Rochelle ont disparu.... mais je suis frigorifié et fatigué !


Dimanche 16 juillet, route tranquille et passage du cap Finisterre, alternance de voile, de moteur, de soleil et de brouillard pour rejoindre Muros dans la ria du même nom. La température est caniculaire et nous avons pris notre premier bain de mer dans une eau encore fraîche. Muros est une très belle vieille ville et c'est un port de pêche actif où nous assistons aux processions nautiques de la « fiesta virgen del carmen », fête très populaire en Galice. Le soir nous bénéficions d'un splendide feu d'artifice sur le port que nous admirons depuis le bateau au mouillage.


Lundi 17 juillet, sous un soleil de plomb, de moins en moins de vent et de plus en plus de moteur, nous embouquons la ria d'Arosa, la plus grande et la plus connue des rias de la Galice. Nous y parcourons une quinzaine de milles pour rejoindre Villargarcia d'Arosa, petite ville et port sans grand intérêt autre que celui d'avoir un train direct en 30 minutes pour aller visiter Saint Jacques de Compostelle.
Mardi 18 juillet, le temps est gris et le thermomètre ne dépasse pas 25°.... quelle aubaine pour aller visiter ce haut lieu de pèlerinage de tous les chrétiens. L'ambiance y est très cosmopolite, il y a du monde.... mais ce n'est pas le Mont Saint Michel au 15 août non plus et on y entend toutes les langues.... c'est impressionnant. La vieille ville est splendide, et en dehors de la cathédrale, elle regorge de couvents, de palais, d'églises et d'une très vieille université.


De retour à bord, je prépare la mise en ligne de toutes ces nouvelles images que vous trouverez dans les albums de l'étape 01 La Rochelle – Lisbonne et dans celui de Ramatoa au quotidien.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bienvenue sur Ramatoa

Ce weblog constitue  notre carnet de voyage......
Il est notre journal de bord au fil de ces années sur les océans Atlantique et Pacifique à bord de "Ramatoa".
Il relate l'avancement du projet du début à son aboutissement... du "Rêve à la Réalité".
Il est tenu à jour  lors de nos escales tout au long de notre aventure maritime.
Il est là pour vous faire partager notre voyage, nos émotions et nos galères !
Bonne lecture....

Rechercher

Mises à jour récentes

Octobre 2012 - Article "Longue escale sur le Caillou".

Aout 2012 - Article "En passant par les Loyautés".

Juin 2012 - Article "Feu d'artifice au Vanuatu".

Archives

Le Rêve...

Voyager à la voile... c'est concrétiser mon rêve de gamin qui préférait dévorer des récits de navigateurs : "le voyage de Damien" et "la Longue route" - plutôt que de travailler correctement au lycée. Aujourd'hui, jeune retraité, le rêve devient réalité. Partir en couple ... et partager une passion commune de voyager à la voile sous les tropiques.                            

La Réalité...

Un voilier baptisé "Ramatoa"

Un skipper : Benoît  et une skippette : Dominique !
Un voyage au long cours en Atlantique, par le Sénégal, le Brésil, l'Amazone, le vénézuela, les Antilles et dans le Pacifique vers la Polynésie française.

Nous contacter...

© Ramatoa.com, tous droits réservés.

Visiteurs