Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 octobre 2006 5 06 /10 /octobre /2006 18:22
Perle noire des Canaries... c'est le qualificatif que l'on retrouve le plus souvent dans les guides et plaquettes sur Lanzarote. Il n'est pas usurpé...
Mais avant Lanzarote, nous avons du nous  arracher aux délices du petit mouillage de Playa Francesa, au pied d'un cône volcanique, dans le sud de l'île de Graciosa. Baignades, scrable, pêche, plongée et BBQ sur la plage... voilà nos occupations pendant les deux journées passées en compagnie des autres bateaux amis de l'escale.
La courte traversée d'une quarantaine de milles nous a conduit à Marina Rubicon, dans la baie de Playa Blanca à l'extrême sud de l'île de Lanzarote. Point fort de cette étape où le vent ne nous a pas fait défaut : nous avons péché notre premier poisson depuis notre départ de La Rochelle ! Un petit thon  suicidaire de 2 kilogrammes ! J'espère que c'est un début car les autres bateaux rencontrés sont largement meilleurs que nous à la pêche à la traîne.
Marina Rubicon est une belle marina luxueuse, avec piscine, de nombreux services et connexion Internet à bord ! Sa construction récente est assez bien intégrée dans le paysage.
Nous sommes allés en bus à Arrecife, la capitale, et nous avons loué une voiture pour faire en une journée les immanquables de Lanzarote. Les paysages lunaires sont particulièrement impressionnants, l'île rassemble une centaine de cônes volcaniques et quelques trois cents cratères. Les habitations basses et blanches tranchent avec le noir des sables et scories sur lesquels poussent des cultures et des vignes protégées par des petits murets en arc de cercle.
Durant notre court périple nous sommes allés au parc national de Tinanfaya où sur la « montaña del fuego » la température de la roche atteint 450 ° à moins de six mètres de profondeur. Le « mirador del rio » offre un panorama splendide sur l'île de Graciosa et son petit port de la Sociedad. Les voiliers au mouillage ne sont pas bien grands !
Si Lanzarote offre quelques sites naturels d'une qualité exceptionnelle, on est très vite lassé du coté pompe à fric opéré sur le touriste, très majoritairement d'origine germanique. Cesar Manrique, le sculpteur local, fameux aux yeux des Canariens, a laissé sa trace et aménagé la plupart des sites naturels, et à ce titre l'accès est devenu payant. Le tourisme est la seule ressource sérieuse de l'île... on le comprend très vite.

Coté occupation à bord, nous ne chômons pas, Dominique a entrepris la réalisation des moustiquaires pour toutes les ouvertures du bateau et de mon coté je résous les petits problèmes techniques et d'entretien du bateau. Dernier exemple en date : réparer une fuite sur un flexible d'huile haute pression du groupe électrogène ... le plus difficile étant de trouver le petit joint cuivre qui va bien, car naturellement j'en ai des dizaines en stock, mai naturellement pas le bon ! Nous avons trouvé le joint ad hoc dans une quincaillerie de type caverne d'Ali Baba sur le port de pêche d'Arrecife.

Le rassemblement des participants du rallye des îles du soleil est fixé au 15 octobre. La convergence des 27 ou 28 bateaux vers Tenerife nous conduit à retrouver des équipages et des bateaux connus... c'est tout à fait sympathique.

De nouvelles photos sont insérées dans l'album de l'étape 02 Lisbonne - Canaries et  dans celui de Ramatoa au quotidien.

Benoît & Dominique sur Ramatoa, rédigé et posté  à Lanzarote le 6/10/2006.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Cécile 07/10/2006 11:38

Les photos sont superbes !!!   De qui sont-elles ? De papa ou maman ? Gros bisous à vous 2

Marie-Laure 07/10/2006 09:08

Bon un premier poisson attrapé c'est déjà un bon début !
Des commentaires toujours aussi intéressants qui nous entraînent un instant dans votre quotidien...
A la prochaine...

Bienvenue sur Ramatoa

Ce weblog constitue  notre carnet de voyage......
Il est notre journal de bord au fil de ces années sur les océans Atlantique et Pacifique à bord de "Ramatoa".
Il relate l'avancement du projet du début à son aboutissement... du "Rêve à la Réalité".
Il est tenu à jour  lors de nos escales tout au long de notre aventure maritime.
Il est là pour vous faire partager notre voyage, nos émotions et nos galères !
Bonne lecture....

Rechercher

Mises à jour récentes

Octobre 2012 - Article "Longue escale sur le Caillou".

Aout 2012 - Article "En passant par les Loyautés".

Juin 2012 - Article "Feu d'artifice au Vanuatu".

Archives

Le Rêve...

Voyager à la voile... c'est concrétiser mon rêve de gamin qui préférait dévorer des récits de navigateurs : "le voyage de Damien" et "la Longue route" - plutôt que de travailler correctement au lycée. Aujourd'hui, jeune retraité, le rêve devient réalité. Partir en couple ... et partager une passion commune de voyager à la voile sous les tropiques.                            

La Réalité...

Un voilier baptisé "Ramatoa"

Un skipper : Benoît  et une skippette : Dominique !
Un voyage au long cours en Atlantique, par le Sénégal, le Brésil, l'Amazone, le vénézuela, les Antilles et dans le Pacifique vers la Polynésie française.

Nous contacter...

© Ramatoa.com, tous droits réservés.

Visiteurs