Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2007 4 25 /01 /janvier /2007 03:10
Le dernier article mis en ligne date du 18 décembre 2006....  en escale à Salvador de Bahia nous sommes devenus feignants ou plus exactement nous avons adopté, sans trop de difficultés, le rythme brésilien... et pas uniquement pour les danses et la musique.
En réalité notre séjour à Salvador a été passablement perturbé par une panne du moteur Volvo de Ramatoa. Une pièce fixant l'inverseur à l'arrière du bloc moteur a littéralement volé en éclats. Cette  pièce de fonderie en aluminium devait avoir un défaut car elle ne subit pas d'effort particulier. Cette découverte s'est faite fortuitement le 25 décembre matin... joyeux Noël !... quand j'ai voulu mettre en route le moteur pour effectuer la vidange.... bruit d'enfer et stupéfaction devant l'ampleur des dégâts dans la cale moteur... un inverseur qui a reculé de près de 10 cm et la pièce cassée en une dizaine de morceaux !
Le moral en prend un coup... mais nous restons confiants, nous avons un mois devant nous pour réparer !
Début d'une démarche longue et difficile. Localement, faire intervenir l'agent Volvo qui diagnostique la panne et propose d'effectuer la réparation... mais pas de chance la pièce de rechange n'est pas disponible au Brésil et cela peut prendre plusieurs semaines pour la faire venir de Suisse, où d'ailleurs elle n'est pas en stock non plus !!
Avec la complicité de Ralph, le chantier Alubat fermé entre Noël et le nouvel an, est alerté le 27 décembre, questionne Volvo France.... qui ne reprend le travail que le 3 janvier 2007. En clair il ne faut pas tomber en panne pendant les fêtes !
Dès la reprise du travail, Volvo France dispose des pièces et les expédie en urgence chez des équipiers qui rejoignent un bateau du rallye. Le 10 janvier, nous voyons arriver avec satisfaction , dans les bagages de Michel et Jacqueline, les pièces nécessaires à la réparation.
Le moral est en hausse sensible.
Entre les jours fériés et le rythme brésilien du mécano Volvo local... les travaux débutent le 13 pour finir le 16... mais à la mise en route... un bruit d'enfer très inquiétant provient de l'inverseur (la boite de vitesse). Il faut déposer à nouveau l'inverseur et rechercher l'origine du désordre. Le moral subit une forte baisse... car s'il faut ouvrir l'inverseur et changer des pièces... le rallye a de fortes chances de repartir sans nous... moral très sombre !
Nouvelles interventions fractionnées du mécano entre le 17 et le 19 janvier et oh divine surprise !! le bruit anormal ne provient pas de l'inverseur mais de l'une des pièces neuves livrées par Volvo France, le problème est donc rapidement résolu et tout rentre dans l'ordre.
Moral en très forte hausse !
Pressé de vérifier que tout fonctionne bien, deux heures après le départ de Fabio le mécanicien, nous faisons le plein de gasoil et partons au moteur, malgré un bel alizé,  en balade dans la baie de tous les saints. Tout va bien, nous serons donc prêts à repartir vers le nord est du Brésil et l'Amazone dès le 27 janvier. C'est la fin d'une galère qui nous a un peu gâché notre séjour à Salvador.... mais heureusement que ce bris de pièce s'est passé ici et non pas au fin fond de l'Amazonie !
Si les visites et voyages envisagés au Brésil se sont trouvés perturbés, nous ne sommes pas restés à quai au centre nautico de Bahia (CENAB). La gentillesse et la solidarité des équipages du Rallye ont joué à fond et nous avons dû gentiment refuser des embarquements.
Noël et le réveillon donnent lieu à de nombreuses festivités dans la ville haute le « Pelourinhio ». Le réveillon de Noël est passé au CENAB où nous étions une bonne vingtaine de personnes, bonne ambiance et restauration agréable. Le 26 décembre Bernard rejoint la Bretagne et nous nous retrouvons tous les deux.
Nous embarquons pour quatre jours sur Glenfeeling pour une balade dans la baie de tous les saints. Mouillage à Itaparica, l'île est un petit paradis calme et sûr face à Salvador dont l'insécurité chronique est réputée. Nous remontons ensuite le rio Paraguacu sur une vingtaine de milles et découvrons un superbe mouillage face à un vieux couvent délabré des Franciscains... on se croirait dans le film « Missions ». Sur l'autre rive dans un bras du fleuve nous mouillons à Maragojipe où par chance nous tombons le jour du marché... quel spectacle haut en couleurs ! Enfin nous retournons à Itaparica où nous avons réservé pour le réveillon du nouvel an dans un petit restaurant sur le quai de la micro marina. Ambiance survoltée de décibels avec feu d'artifice.... les brésiliens ne s'arrêteront qu'avec le lever du jour à 5 heures du matin. Le 1° janvier, tentative de récupération au mouillage et le 2 janvier nous retournons à Salvador à bord d'Ivresse le grand Lagoon 440 d'Olivier et Sabine. Sur Glenfeeling, Cathy, Bernard et Gérard continuent à vagabonder dans la baie. De notre coté nous organisons l'envoi des pièces de rechange.
Le 6 janvier nous embarquons de nouveau pour trois jours avec Isabelle et Joseph sur Opsis, un autre Ovni du rallye. Nous explorons le nord de la baie avec un mouillage devant le petit Iate clube d'Aratu où nous profitons de la piscine, puis mouillage au nord de l'île de Prades à proximité de l'îlot de Bon Jesus... c'est dimanche et il y a naturellement une fête religieuse... là encore spectacle garanti.
A Salvador le ponton du RIDS se remplit et se désemplit au rythme des départs et arrivées des uns et des autres. Nous découvrons aussi quelques très jolis coins, de belles églises et de petits restaurants très agréables. Dominique fait de gros progrès en « Portugnol » et la gentillesse indéfectible des brésiliens fait le reste. Le 11 janvier une procession ininterrompue de 2 millions de personnes défile devant le CENAB pour la fête religieuse de ND de Bonfim... spectacle et insécurité garantis (5 morts et 70 blessés !).
Nous rédigeons cet article au ponton  d'Itaparica où nous avons abouti pour deux ou trois jours après notre croisière d'essai du moteur. Nous y sommes bien au calme loin du bruit et de la fureur de la capitale de l'état de Bahia pour préparer Ramatoa pour la suite du voyage, nous y faisons le plein des réservoirs d'eau avec de l'eau minérale, car luxe suprême c'est de l'eau minérale de la Fonte da Bica qui coule au robinet du ponton. Nous échouons Ramatoa sur un banc de sable blanc pour nettoyer ses dessous et remplacer des anodes usagées. Le 25 janvier réunion des skippers et le 27 envol des groupes 1 et 2 pour Joao de Pessoa... au programme 350 milles de prés dans les alizés... on vous en reparlera prochainement.


Mais avant de vous quitter nous vous renouvelons nos voeux pour l'année nouvelle, il n'est pas encore trop tard ! 
Um feliz anno 2007

De très nombreuses photos de notre séjour à Salvador sont sur l'album de l'étape 05 Salvador de Bahia.

Benoît & Dominique sur Ramatoa, rédigé à Itaparica, posté à Salvador - Brésil le 24/01/2007.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Philippe BARANZELLI 26/01/2007 17:01

Proprietaire heureux comme vous deux d'un OVNI395, je suis heureux de bénéffiier de votre expérience.
Bonne continuité et  bonne année.
A bientôt et bon vent.

Marc Leboulenger 25/01/2007 21:43

{;-))) je saisis tellement vite que j'en oublie la moitié !Lire Tous nos meilleurs Voeux

Marc Leboulenger 25/01/2007 21:41

Bonne année,Tous nos meilleurs pour la suite de votre belle aventure.

Marie-Laure 25/01/2007 09:01

Je me demandais ce que vous deveniez ! Ouf tout est remis dans l'ordre... Et bien bonne continuation dans le rallye et tous mes voeux pour 2007, en sous souhaitant des couchers et des levers de soleil dans des horizons différents et des tas d'aventures à nous raconter...

Bienvenue sur Ramatoa

Ce weblog constitue  notre carnet de voyage......
Il est notre journal de bord au fil de ces années sur les océans Atlantique et Pacifique à bord de "Ramatoa".
Il relate l'avancement du projet du début à son aboutissement... du "Rêve à la Réalité".
Il est tenu à jour  lors de nos escales tout au long de notre aventure maritime.
Il est là pour vous faire partager notre voyage, nos émotions et nos galères !
Bonne lecture....

Rechercher

Mises à jour récentes

Octobre 2012 - Article "Longue escale sur le Caillou".

Aout 2012 - Article "En passant par les Loyautés".

Juin 2012 - Article "Feu d'artifice au Vanuatu".

Archives

Le Rêve...

Voyager à la voile... c'est concrétiser mon rêve de gamin qui préférait dévorer des récits de navigateurs : "le voyage de Damien" et "la Longue route" - plutôt que de travailler correctement au lycée. Aujourd'hui, jeune retraité, le rêve devient réalité. Partir en couple ... et partager une passion commune de voyager à la voile sous les tropiques.                            

La Réalité...

Un voilier baptisé "Ramatoa"

Un skipper : Benoît  et une skippette : Dominique !
Un voyage au long cours en Atlantique, par le Sénégal, le Brésil, l'Amazone, le vénézuela, les Antilles et dans le Pacifique vers la Polynésie française.

Nous contacter...

© Ramatoa.com, tous droits réservés.

Visiteurs