Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

Bilan initial du 04/08/2007.

- Le choix d'un désalinisateur Duo 60 (220 et 12 volts) de chez Desalator a été un bon choix. Il a fonctionné une centaine d'heures. La production est très proche des 60 litres annoncés. La fiabilité est bonne même si le fonctionnement en 2220 volts est problématique depuis quelques temps. Un passage  chez l'agent de la marque en Martinique est prévu en janvier 2008.
- Nous avons bu l'eau de la cuve aluminium de l'Ovni tout le temps. La cuve à eau  a été asséchée et nettoyée à fond tous les six mois. L'adjonction d'un filtre à eau (charbon actif + céramique) de marque Katadyn sur l'évier a permis de consommer de l'eau potable et de bon goût. Les corvées d'approvisionnement des bouteilles d'eau minéral sont ainsi évitées.

- Le débitmètre, le ballon d'eau chaude et le groupe d'eau sous pression ont bien fonctionné. Seul le vase d'expansion a du être échangé car la colle utilisée pour fixer le raccord avait fait fondre la matière plastique du fond du vase.

- Les différentes pompes électriques (épuisement, douche, groupe) ont bien fonctionné, les filtres ont été régulièrement inspectés et nettoyés.

- Le groupe froid Indel Isotherm refroidit un évaporateur et non pas une plaque eutectique. Il est refroidit par une circulation d'eau douce de la cuve à eau du bateau.  Fonctionnement sans histoire. Seul un bornier de connexion de la pompe a cassé quand j'ai voulu le démonter pour dégripper une connexion... bilan : j'ai du changer le bloc abaisseur de tension de la pompe sur lequel le bornier était soudé et moulé. 


Ajout bilan du 10/08/2008.

- Comme prévu le désalinisateur Duo 60 (220 et 12 volts) a été réparé sous garantie en Martinique par l'agent Desalator. La poulie d'entrainement du coté moteur 220 volts a été changée, depuis RAS, nous avons produit 5460 litres d'eau douce cette saison en 91,5 heures de fonctionnement. Il est à noter que la panne de production en 220 n'interdisait pas de produire de l'eau douce en 12 volts (sécurité intéressante).

 

-Il est utile de prévoir des kits de rechange pour tous les joints toriques du filtre d'évier Katadyn. Nous continuons à boire l'eau des cuves alu du bateau que nous nettoyons à fond tous les six mois.

- Au fil de nos escales, nous avons réussi à approvisionner les kits de rechange pour les trois pompes électriques du bord. En plus du kit de rechange pour la pompe du WC, il me semble nécessaire de prévoir une pompe de rechange complète, ce sera chose faite prochainement.

- De nombreux petits travaux d'amélioration du confort ont été réalisés à bord cette saison, on peut citer : des patères dans les cabines, le carré et la salle de bain – des liseuses à Led dans le carré – des ampoules à Led dans les liseuses des cabines et dans les spots encastrés du plafond – des filets de rangement dans les cabines – aménagement plus rationnel de la baille de mouillage avant – montants latéraux de la capote en tubes d'inox – réparation sérieuse et définitive de la table du cockpit – protection des bords des équipets de l'hiloire de cockpit avec un profilé plastique - rangement des deux gaffes le long des haubans dans les passavants... etc...

Nombre de ces petits bricolos ont été réalisés de mains de maître par Jean-Pierre lors de son passage à bord !


Ajout bilan du 01/11/2009.

- En Guadeloupe un lave-linge a été installé dans le local technique. Il s'agit d'un modèle non spécifique nautisme mais c'est un modèle 5 Kg "gain de place" dont la profondeur ne dépasse pas 30 cm. Réalisation d'un support en aluminium boulonné sur les lisses et membrures du local technique. Le lave-linge est fixé sur ce support par de gros silent-bloc qui immobilise l'appareil en navigation et supprime toute vibration lors des essorages. L'électronique est sensible à la fréquence et au voltage du courant délivré par le quai (50 Hz uniquement)ou par le groupe électrogène du bord (quelques programmes du lave-linge se mettent en alarme de façon aléatoire).

BIL1-08.jpg

BIL1-07.jpg- Des fuites sont apparues sur le bloc de commande du Dessalator duo 60 et ont été réglées à Pointe à Pitre. Une nouvelle fuite a été détectée lors de l'hivernage sur un raccord HP à l'entrée des membranes. A priori un nettoyage et un resserage devraient suffire. L'horamètre affiche plus de 440 heures, c'est à dire une production d'environ 26 m3 d'eau douce !

BIL1-19.jpg

- Sur le groupe froid Indel, le nouveau bloc abaisseur de tension, installé après le premier hivernage, ne dispose pas d'un bouton poussoir permettant d'alimenter temporairement la pompe de circulation en 12 volts le temps nécessaire au réamorçage du circuit d'eau douce après nettoyage du filtre. Un montage électrique sera installé avant la remise à l'eau pour faciliter cette tâche.


 Retour sommaire.

 

Dernière mise à jour le 02/11/2009 à Châtelaillon-plage par Benoît & Dominique.

 

Partager cette page

Repost0

Bienvenue sur Ramatoa

Ce weblog constitue  notre carnet de voyage......
Il est notre journal de bord au fil de ces années sur les océans Atlantique et Pacifique à bord de "Ramatoa".
Il relate l'avancement du projet du début à son aboutissement... du "Rêve à la Réalité".
Il est tenu à jour  lors de nos escales tout au long de notre aventure maritime.
Il est là pour vous faire partager notre voyage, nos émotions et nos galères !
Bonne lecture....

Rechercher

Mises à jour récentes

Octobre 2012 - Article "Longue escale sur le Caillou".

Aout 2012 - Article "En passant par les Loyautés".

Juin 2012 - Article "Feu d'artifice au Vanuatu".

Archives

Le Rêve...

Voyager à la voile... c'est concrétiser mon rêve de gamin qui préférait dévorer des récits de navigateurs : "le voyage de Damien" et "la Longue route" - plutôt que de travailler correctement au lycée. Aujourd'hui, jeune retraité, le rêve devient réalité. Partir en couple ... et partager une passion commune de voyager à la voile sous les tropiques.                            

La Réalité...

Un voilier baptisé "Ramatoa"

Un skipper : Benoît  et une skippette : Dominique !
Un voyage au long cours en Atlantique, par le Sénégal, le Brésil, l'Amazone, le vénézuela, les Antilles et dans le Pacifique vers la Polynésie française.

Nous contacter...

© Ramatoa.com, tous droits réservés.

Visiteurs