Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

Bilan initial du 04/08/2007.

- Le radeau de survie Plastimo est dans un container et dispose d'un logement dans la jupe arrière du bateau. A Salvador, nous avons constaté que les deux feuillards en plastique qui ceinturent le container étaient cassées, le container baillait. L'adhésif orange qui recouvre la fermeture du container  avait également glissé. Deux sangles et du greytape ont permis de refermer proprement le container.
- Bon point et mention particulière pour les amarres plates en flatline. Elles perdent vite le bel aspect initial... mais elles sont très résistantes, agréables à manoeuvrer et ne prennent pas trop de place dans les coffres. Seul défaut : on ne peut pas les tourner sur un winch.
 - Point crucial pour un voyage hauturier où les mouillages sont  nombreux. L'annexe et son moteur HB. Pour l'annexe, le choix d'un modèle de 2,70 m en hypalon avec plancher en bois de chez Plastimo est mauvais. Après un an d'usage intensif, tous les accessoires fixés par des sangles sur les boudins ont cassé car les sangles se sont brûlées au soleil. Le tissu hypalon a relativement bien résisté : pas de fuite mais il présente des traces sérieuses d'usure. L'annexe Plastimo fabriquée en Chine est relativement bon marché pour une annexe hypalon... mais on en a pour son argent, c'est une fausse économie. Ma prochaine annexe sera une semi rigide hypalon « Caribe » ou « AB »... c'est certain.
- Le moteur Tohatsu 6 cv quatre temps a bien fonctionné, mais comme beaucoup de moteurs HB récents il n'apprécie pas du tout l'éthanol présent dans l'essence brésilienne... il en découle un manque de puissance, un ralenti désastreux et des démarrages laborieux. Avec un carburant sans plomb de qualité... tout est rentré dans l'ordre.
- Dernier point... mais tellement polémique sur les forums de voileux que je n'ose pas l'aborder !....  Je suis très content de l'ancre Brake de chez Mpi... jamais prise en défaut... mais cela n'engage que moi naturellement !!


Ajout bilan du 10/08/2008.

- Le container du radeau de survie Plastimo, dont la fermeture était défectueuse, a été reconditionné en Martinique. La poche étanche dans laquelle le radeau est stocké sous vide d'air a du être échangé. La révision des trois ans est prévu en janvier en Guadeloupe.
- Comme annoncé, à Trinidad nous avons revendu l'annexe Plastimo en hypalon et fait l'acquisition d'une annexe semi rigide de marque AB. Longue de 2,90m elle dispose d'une carène en aluminium et ne pèse que 43 Kg. Très stable, elle se révèle être une annexe parfaite pour le bateau et notre programme, voilà un changement que nous ne regrettons pas ! Son seul défaut est esthétique : la peinture blanche de la carène pèle car mal appliquée sur l'aluminium... à l'avenir elle restera en alu brut... sur un Ovni ce n'est pas choquant !
- Nous avons conservé, l'ancre Brake MPI de 20 Kg comme mouillage principal et avons remplacé la Kobra 16 Kg de Plastimo du mouillage arrière par une ancre légère en aluminium : une Fortress FX 37 de 9,5 Kg. Elle est à poste sur le balcon arrière dans un sabot d'aluminium, la chaine et le câblot restent dans le coffre arrière tribord de la jupe.

 

Ajout bilan du 10/08/2008.

Dans le domaine du matériel de sécurité, la saison dernière a été marquée par une avarie majeure : la perte du radeau de survie lors du mauvais temps rencontré sur la route de Panama. Le détail des évènements est relaté dans l'article de la traversée.

- Il est manifeste que la non fixation du radeau de survie dans son logement a contribué à son extraction par une vague déferlante sur la jupe arrière.

- Le capot en aluminium n'était pas verrouillé sur les cotés et les trois charnières ont été brisées sous la violence du choc.

BIL1-13.jpg

- La ligne qui percute la bouteille de gonflage s'est tendue, le radeau s'est gonflé normalement (il sortait de révision) mais sous l'effet de la vitesse du bateau (10 à 11 noeuds) elle s'est cassée et le radeau a été perdu.

- A Panama un nouveau radeau de survie de marque Zodiac a été acheté. Au Galapagos un équipier est arrivé avec dans ses bagages un nouveau capot réalisé par Alubat. La jupe arrière est comme neuve !... mais à quel prix !!

BIL1-16.jpg

-Le nouveau radeau est dorénavant maintenu par des sangles avec des mousquetons à larguage rapide. Des pitons à oeil en inox ont été fixés sur les parois du coffre.

BIL1-21.jpg- Toujours tès satisfait de l'annexe semi-rigide aluminium de marque AB, le moteur quatre temps 6 CV a été remplacé à Tahiti par un HB 9.8 CV deux temps de la même marque : Tohatsu. Le choix d'un moteur 2T est certes moins écologique  (pollution et consommation plus importante) mais bien plus adapté pour un usage en grande croisière qu'un moteur 4T (mécanique bien plus simple et dépannage plus facile).


Retour sommaire.

 

Dernière mise à jour le 02/11/2009 à Châtelaillon-plage par Benoît & Dominique.

Partager cette page

Repost0

Bienvenue sur Ramatoa

Ce weblog constitue  notre carnet de voyage......
Il est notre journal de bord au fil de ces années sur les océans Atlantique et Pacifique à bord de "Ramatoa".
Il relate l'avancement du projet du début à son aboutissement... du "Rêve à la Réalité".
Il est tenu à jour  lors de nos escales tout au long de notre aventure maritime.
Il est là pour vous faire partager notre voyage, nos émotions et nos galères !
Bonne lecture....

Rechercher

Mises à jour récentes

Octobre 2012 - Article "Longue escale sur le Caillou".

Aout 2012 - Article "En passant par les Loyautés".

Juin 2012 - Article "Feu d'artifice au Vanuatu".

Archives

Le Rêve...

Voyager à la voile... c'est concrétiser mon rêve de gamin qui préférait dévorer des récits de navigateurs : "le voyage de Damien" et "la Longue route" - plutôt que de travailler correctement au lycée. Aujourd'hui, jeune retraité, le rêve devient réalité. Partir en couple ... et partager une passion commune de voyager à la voile sous les tropiques.                            

La Réalité...

Un voilier baptisé "Ramatoa"

Un skipper : Benoît  et une skippette : Dominique !
Un voyage au long cours en Atlantique, par le Sénégal, le Brésil, l'Amazone, le vénézuela, les Antilles et dans le Pacifique vers la Polynésie française.

Nous contacter...

© Ramatoa.com, tous droits réservés.

Visiteurs