Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

Préambule :

Ce bilan technique des 20 000 milles, présenté sous la forme de plusieurs pages accessibles directement, comprend la fusion des articles parus précédemment dans la catégorie des bilans : le "Bilan technique" publié le 04/08/2007 à l'issue du Rallye des Îles du Soleil et le "Bilan complémentaire n° 1" publié le 10/08/2008. A ces deux articles réunis s'ajoute aujourd'hui nos remarques après plus de trois ans de navigation et 20 OOO milles parcourus.

 

Mode d'emploi :

Pour se retrouver aisément dans la chronologie des remarques et évènements, la structure initiale du bilan a été conservée, les paragraphes contenant des ajouts issues du "Bilan complémentaire n°1" sont précédés de la date initial de l'article 04/08/2007. Ceux du bilan des 20 000 milles sont précédés de la date 01/11/2009.


Bilan initial du 04/08/2007.

Présenter un bilan technique après une simple année de navigation est un peu présomptueux, mais il est attendu impatiemment par certain d'entre-vous... je m'exécute donc, peut-être vous sera-t-il utile ! En effet partir pour un voyage d'un an avec un bateau neuf (moins de 600 milles au compteur au départ) est intéressant et cela met en évidence les points à ne pas négliger dans la préparation du bateau, surtout si elle doit être courte.

Par ailleurs notre année de navigation s'est toujours passée dans des conditions de temps raisonnables voire clémentes ; mon expérience de navigateur hauturier est limitée et 10 000 milles en un an n'est pas un test exceptionnel.

Enfin les lignes ci-dessous, parfois sombres ou négatives, ne doivent pas ternir le sentiment de satisfaction générale et de réussite totale de cette première année de voyage, on parle toujours des trains en retard et jamais de ceux qui arrivent à l'heure à destination !

Je ne reviens pas volontairement sur les problèmes rencontrés et résolus pendant la phase de mise au point du bateau à sa mise à l'eau, c'est un déverminage indispensable où rien ne doit être laissé de coté. Les articles sur la préparation de Ramatoa en ont déjà longuement traité.

 

Ajout bilan du 10/08/2008.

Il ne s'agit pas tous les ans de vous infliger un nouveau bilan technique complet, mais plutôt de compléter ou modifier le bilan établi à la fin de la première année de navigation au terme de 10 000 milles parcourus.

Cette saison de navigation de décembre 2007 à juin 2008 nous a permis de découvrir les petites Antilles de Grenade jusqu'aux Îles Vierges britanniques (BVI). Nous avons parcouru un peu plus de 1700 milles, ce qui représente une distance bien courte en comparaison de la première année. En revanche, nous avons rencontré des conditions de navigation plus difficiles que celles que nous avions eues lors des 10 000 milles de la première année. Une mer creuse, courte et cassante dans les canaux et un alizé musclé 25–30 nœuds de la mi décembre jusqu'à la mi avril. Nous avons rencontré à plusieurs reprises des vents de 40 à 50 nœuds mais sans avoir heureusement la mer très forte du vent.

 

Ajout bilan du 01/11/2009.

Voici la mise à jour du bilan technique à l'issue de la saison de navigation 2008-2009 où après 10 mois à bord, nous avons parcouru plus de 8000 milles avec Ramatoa. Conditions météorologiques variées avec une traversée du Pacifique tout à fait agréable qui contraste avec le sérieux coup de baston subit préalablement dans la mer des Caraïbes pour rejoindre Panama. Le compteur du bateau a franchi le cap des 20 000 milles alors que nous croisions dans l'archipel de la Société. Le bateau est bien rodé et adapté à notre programme, mais les enseignements continuent à s'accumuler au fil des milles parcourus.

Ces nouvelles pages sont souvent longues et techniques, elles s'adressent à des voileux, et ont été découpées en 13 pages indépendantes présentant éventuellement des liens vers des articles déjà publiés.

 

1.Bilan construction Alubat.
2.Bilan gréement & accastillage.
3.Bilan voilerie & sellerie.
4.Bilan moteur Volvo.
5.Bilan énergie électrique.
6.Bilan de l'électronique de bord.
7.Bilan confort à bord.
8.Bilan du matériel de sécurité & d'armement.
9.Bilan du matériel de pêche.
10.Bilan des SAV.
11.La chronologie des ennuis et des interventions.
12.Les regrets & les solutions.
13.Les évolutions possibles.

 



Le mot de la fin...


A la lecture des bilans ci-dessus, il apparaît clairement que, mis à part la perte du radeau de survie et le problème Volvo, malheureusement récurrent, toutes les autres avaries sont mineures. Elles ne nous ont jamais mis en difficulté et n'ont pas mis en péril la suite de notre voyage.

Nous ne regrettons pas le choix de notre bateau et de son constructeur, du concept du dériveur intégral, des options retenus et des solutions techniques choisies. Si c'était à refaire aujourd'hui, je pense que nous ne changerions pas grand chose mais que nous inclurions dans le bon de commande initial les trois regrets évoqués plus bas.

Un bateau, c'est un peu comme une maison, il y a pas mal de maintenance et de bricolage.... mais cela fait partie du voyage à la voile... !

En résumé : quelques galères... pas mal de sueur et beaucoup de bonheur à naviguer sur Ramatoa.

 

Dernière mise à jour le 02/11/2009 à Châtelaillon-plage par Benoît & Dominique.

Partager cette page

Repost0

Bienvenue sur Ramatoa

Ce weblog constitue  notre carnet de voyage......
Il est notre journal de bord au fil de ces années sur les océans Atlantique et Pacifique à bord de "Ramatoa".
Il relate l'avancement du projet du début à son aboutissement... du "Rêve à la Réalité".
Il est tenu à jour  lors de nos escales tout au long de notre aventure maritime.
Il est là pour vous faire partager notre voyage, nos émotions et nos galères !
Bonne lecture....

Rechercher

Mises à jour récentes

Octobre 2012 - Article "Longue escale sur le Caillou".

Aout 2012 - Article "En passant par les Loyautés".

Juin 2012 - Article "Feu d'artifice au Vanuatu".

Archives

Le Rêve...

Voyager à la voile... c'est concrétiser mon rêve de gamin qui préférait dévorer des récits de navigateurs : "le voyage de Damien" et "la Longue route" - plutôt que de travailler correctement au lycée. Aujourd'hui, jeune retraité, le rêve devient réalité. Partir en couple ... et partager une passion commune de voyager à la voile sous les tropiques.                            

La Réalité...

Un voilier baptisé "Ramatoa"

Un skipper : Benoît  et une skippette : Dominique !
Un voyage au long cours en Atlantique, par le Sénégal, le Brésil, l'Amazone, le vénézuela, les Antilles et dans le Pacifique vers la Polynésie française.

Nous contacter...

© Ramatoa.com, tous droits réservés.

Visiteurs